La Corporation pour la mise en valeur du Bois de l’Équerre (CBÉ) a été créée en 1997 par des citoyens préoccupés par l’avenir de ce grand et exceptionnel massif forestier du centre nord de Laval. La mission de la Corporation consiste à protéger et mettre en valeur le Bois de l’Équerre (BDÉ).

Le BDÉ contribue grandement au bien-être des citoyens et à la santé de tous ceux qui vivent ou travaillent à proximité. Il favorise l’activité physique des adultes et des enfants qui le fréquentent. C’est également un réservoir de biodiversité dans une matrice urbaine qui rend d’innombrables services écologiques au quartier (gestion des eaux de pluies, filtration des polluants, captation du CO2, etc.).

Bien que nous ne soyons propriétaire d’aucun terrain, que nous disposons de peu de moyens et que notre équipe soit essentiellement composée de bénévoles, nous avons au cours des dernières années animé et mis en valeur le site, œuvré à le faire connaître, organisé des activités éducatives et travaillé en partenariat avec plusieurs organisations. Cette approche collaborative et cet ancrage dans le milieu ont fait en sorte que depuis 2014, Ville de Laval nous a confié la gestion d’un peu plus de 130 hectares (ha) de terrains leur appartenant dans le BDÉ.

La refonte du schéma d'aménagement nous interpelle donc directement et nous sommes heureux de contribuer à la consultation publique actuellement menée.

Ainsi, nous vous invitons à consulter notre mémoire sur le second projet de schéma d'aménagement et de développement de Ville de Laval, que vous pouvez trouver ici.

LAVAL, LE 21 SEPTEMBRE 2016 – La Corporation pour la mise en valeur du bois de l’Équerre a inauguré son nouveau Sentier accessible et ami des aînés (SAADA) le 19 septembre en présence d’invités d’honneur.

Le SAADA est une réalisation de la Corporation rendue possible grâce à la collaboration financière de Ville de Laval et de la Fondation Alcoa, partenaires majeurs de ce projet. Leurs généreuses contributions de 70 000 $ et de près de 40 000 $ respectivement ont permis au Bois de l’Équerre de construire un sentier adapté en milieu naturel avec des matériaux de haute qualité et durables.

Étaient présents à l’événement, M. Marc Demers, maire de Laval; Mme Francine Charbonneau, ministre responsable des aînés; M. Luc Blondeau, représentant de la Fondation Alcoa et directeur des ressources humaines, Usine de Laval; M. Patrick Hainault, vice-président aux services bancaires Commerciaux TD représentant la Fondation des amis de l’environnement TD; M. Jean Habel, député de Sainte-Rose; Mme Virginie Dufour, conseillère municipale de Sainte-Rose; M. Michel Trottier, conseiller municipal de Fabreville et M. Raynald Adams, conseiller municipal de Renaud parmi d’autres invités.

Laval, le 28 septembre 2015 – La Corporation pour la mise en valeur du Bois de l’Équerre a amorcé le développement d’un réseau de sentiers accessibles et amis des Aînés. La Corporation permet à la collectivité, toutes générations confondues, de profiter de l’espace vert urbain qu’est le Bois de l’Équerre. Le réaménagement des sentiers vise à rendre le Bois plus accessible pour les personnes à mobilité réduite qui requièrent un espace adapté et vise également à offrir une meilleure expérience aux visiteurs.

La Corporation a débuté la conception de ce projet grâce au soutien de la Conférence Régionale des Élus de Laval. Nous amorcerons les travaux de réalisation par étape, à la suite des autorisations habituelles et selon le niveau de financement confirmé. À cet effet, nous sommes fiers d’annoncer la participation de la Fondation Alcoa comme partenaire majeur pour la réalisation du sentier. Ils sont les premiers partenaires à confirmer leur soutien et nous les remercions.

Laval, le 17 septembre 2015 – La Corporation pour la mise en valeur du Bois de l’Équerre tient à féliciter le maire de Laval M. Marc Demers pour sa prise de position officielle contre le projet de l’oléoduc Énergie Est.

Cette sortie de M. Demers est, nous l’espérons, indicative de l’ampleur de son engagement envers une protection exhaustive de notre territoire lavallois qui comprend, entre autres, des écosystèmes précieux comme les milieux naturels du Bois de l’Équerre.

Monsieur le maire a appelé à une mobilisation du monde municipal, des organismes environnementaux et des citoyens de la Ville contre le projet en raison de ses répercussions potentielles sur la sécurité et la santé de la population ainsi que sur l’environnement.