pavillon1 960x274

Jusqu’au milieu du XXe siècle, plusieurs espaces faisant partie du Bois de l’Équerre ont été utilisés à des fins agricoles, notamment pour la production de fourrage. Peu à peu, cette vocation agricole a été abandonnée et les espaces sont retournés à la friche. Au cours des années et des saisons, une flore diversifiée s’est naturellement implantée sans intervention humaine. Évidemment, plusieurs espèces animales ont naturellement occupé le territoire en fonction de leurs affinités avec les essences végétales en place. On observe même depuis quelques années un léger accroissement de la population du cerf de Virginie.

Le Bois de l’Équerre est l’un des derniers grands espaces naturels encore accessibles à Laval. Cet écosystème d’une superficie de 225 hectares contribue sans relâche à améliorer la qualité de vie de tous les citoyens. Nous vous invitons à venir découvrir ce magnifique milieu naturel, ses sentiers et ses aires de repos. En famille, en couple ou seul, le Bois de l’Équerre est un endroit idéal pour faire de la marche en forêt et de l’observation d’oiseaux. On y découvre une faune et une flore remarquables. Pour un aperçu de ce riche boisé, nous vous invitons à visionner ce court-métrage intitulé Un poumon au cœur de la ville, produit par la Corporation pour la mise en valeur du Bois de l’Équerre, animé par l’humoriste et ornithologue amateur Pierre Verville.